Deux moments radio importants dans ma carrière, et singulièrement au sein du groupe L’Avenir, puisque c’est sur les ondes que mon parcours y a commencé (Radio Vers l’Avenir)  pour faire un retour à la direction de Nostalgie, une quinzaine d’années plus tard.

VLAPourtant, ces deux expériences n’ont pas grand chose en commun. La première appartient au chapitre des radios dites « libres » (comprenez illégales) du début des années ’80, avec une fonction de journaliste.

Lisez ici le témoignage de Robert Nicolas, autre pionnier de Radio Vers l’Avenir.

La seconde est quant à elle orientée management, puisque j’ai repris la direction du réseau Nostalgie (légal…), fort à ce moment de 17 stations locales. Il était moins question cette fois de flash info que de gestion des ressources humaines, de gestion financière, de revenus publicitaires, d’audiences,…

Passion

Radio Vers l'Avenir était un plongeon dans un nouveau paysage radio, passionnant, passionné... et parfois bricolé :-)

Entrepreneur

Avec Nostalgie, c'est un vrai réseau qu'il s'agissait de gérer. Toujours de la passion, mais avec professionalisme...